Le social par le langage : la parole au quotidien ; Sous la direction de Myriam ACHOUR-KALLEL [Books]

Secondary Author: ACHOUR-KALLEL, Myriam, Directeur de la publicationLanguage: français ; of summary, français.Country: France, Tunisie.Publication: Paris, Tunis : IRMC : Karthala, 2015 impr.Description: 323 p. : ill. en noir, couv. ill. en coul. ; 24 cm.ISBN: 978-2-8111-1365-0.Series: Hommes et sociétésAbstract: En parlant ou en écrivant, nous transmettons des informations. Mais nous fabriquons surtout des situations sociales. Ce sont ces idées de construction sociale de tout usage linguistique que développent les contributions de cet ouvrage. Tels des passeurs, les gens réorganisent, au quotidien et suivant les conjonctures, leur environnement, faisant circuler des sens d’un espace à l’autre. Les travaux de cet ouvrage portent majoritairement sur le Maghreb, mais ils abordent aussi des pays comme le Brésil, l’Égypte, l’Iran ou encore le Liban. Cette approche comparative et décentrée contribue à montrer que, où que l’on soit, ce sont avant tout des rapports sociaux que mettent en lumière les usages linguistiques. Suivant le type de passage considéré, les contributions se classent en trois parties : « passages ordinaires », comme prier et parler ; « passages provoqués », comme le cas d’un changement politique brutal ou d’une conversion religieuse ; enfin « passages et globalisations », proposant des analyses plus amples des pratiques du langage..Subject - Geographical Name: 76755 | 111 | 112 | 9460Subject: LANGAGE | LANGAGE ARABE | SOCIETE | INFORMATION | LINGUISTIQUE | POLITIQUE | RELIGION | SCIENCE SOCIALE Item type: Books List(s) this item appears in: Publications IRMC
Current library Shelving location Call number Status Date due Barcode
Institut de recherche sur le Maghreb contemporain

Rendez nous visite


Salle de lecture MS 32327 Available MS 32327

Notes bibliogr.

En parlant ou en écrivant, nous transmettons des informations. Mais nous fabriquons surtout des situations sociales. Ce sont ces idées de construction sociale de tout usage linguistique que développent les contributions de cet ouvrage. Tels des passeurs, les gens réorganisent, au quotidien et suivant les conjonctures, leur environnement, faisant circuler des sens d’un espace à l’autre.
Les travaux de cet ouvrage portent majoritairement sur le Maghreb, mais ils abordent aussi des pays comme le Brésil, l’Égypte, l’Iran ou encore le Liban. Cette approche comparative et décentrée contribue à montrer que, où que l’on soit, ce sont avant tout des rapports sociaux que mettent en lumière les usages linguistiques. Suivant le type de passage considéré, les contributions se classent en trois parties : « passages ordinaires », comme prier et parler ; « passages provoqués », comme le cas d’un changement politique brutal ou d’une conversion religieuse ; enfin « passages et globalisations », proposant des analyses plus amples des pratiques du langage.

Bibliogr. en fin de contribution

There are no comments on this title.

to post a comment.
  • © 2021 Contemporary Maghreb Research Institute
  • Tél: (216) 71 796 722
  • email : bibliotheque@irmcmaghreb.org